Conseils

Bien Acheter

Donner des aliments non transformés à vos enfants reste le choix optimal.

En hiver, les rhumes et refroidissements sont de retour. Privilégiez des fruits colorés et des légumes verts pour rester forts!

Les légumes secs comme les lentilles, les pois chiches, les haricots sont d’excellentes sources de protéines végétales. Mettez-les souvent au menu, ils favorisent la production de sérotonine, l’hormone de l’éveil.

Essayez de consommer des aliments locaux, non seulement vous ferez un geste pour la planète, mais vous y gagnerez car ils auront plus de chance d’avoir été cueillis à maturité (et donc plus de vitamines) et ils auront moins perdu de vitamines en chemin (circuit court)

Il a été démontré que le profil nutritionnel des produits bio est plus intéressant que celui des produits issus de l’agriculture conventionnelle car ils sont plus riches en nutriments: les taux de caroténoïdes, de polyphénols et d’antioxydants sont en effet bien plus importants.

Le fait de consommer des produits bio diminue également le risque de syndrome métabolique, de surpoids et de diabète. Par ailleurs, en consommant des produits bio, on respecte mieux la planète en diminuant la réduisant la pollution des sols et des eaux, en limitant la production de nitrates et en préservant des zones de plantes et bocages indispensables à la biodiversité et à la pollinisation

 

Bien cuisiner

Différents types de cuisson conviennent à l’alimentation des bébés, l’idéal étant la cuisson douce afin de préserver un maximum de vitamines et nutriments.

Nous vous conseillons d’opter pour une cuisson vapeur, l’idéal étant de ne pas surchauffer les légumes.

Il faut savoir que plus la température monte et plus la cuisson est longue, plus on risque de perdre des vitamines.

Les lipides saturés sont des gras nuisibles pour la santé du cœur. En consommant des légumineuses, nous réduisons ce risque et nous favorisons la santé du cœur.

Aussi, les légumineuses sont une source de fibres alimentaires et de folates qui jouent, entre autres, un rôle dans la production de nouvelles cellules, ce qui est extrêmement important durant l’enfance où il y a une croissance rapide.

 

Bien conserver

Les panades que vous faites à la maison se conservent 24h dans le frigo.

L’idéal est de les manger tout de suite car sans un procédé de conservation adapté, vos aliments vont perdre des vitamines et des minéraux au fur et à mesure que le temps passe.

Essayez également d’acheter vos fruits et légumes juste avant de les cuisiner. Dès que les légumes ou les fruits sont cueillis, le procédé de détérioration commence, vous avez donc tout intérêt à raccourcir chaque étape avant le repas. Du champ à l’assiette comme chez nous!

  • Les pommes font mûrir les autres fruits
  • Les oranges et mandarines font moisir les autres fruits
  • Les bananes se détériorent au frigo
  • Les pommes de terre n’aiment pas l’humidité et la lumière

 

Les conseils de Pauline de Voghel:

➡️ On ne donne pas de céréales complètes avant l’âge de 3 ans car elles contiennent des fibres insolubles qui irritent les parois de l’intestin encore immature. Céréales semi-complètes = ok de temps en temps.
➡️ Pour remplacer la banane dans les repas de fruits, utilisez des châtaignes, des haricots rouges azuki & autres légumineuses ou de l’avocat. On peut également utiliser des légumes doux, comme la patate douce, la carotte ou le potimarron.
➡️ En associant céréales et légumineuses, on remplace les protéines animales. On peut même les manger en 2 repas distincts tant que c’est au cours de la même journée.
➡️ Evitez d’associer les fruits avec des céréales car cela crée de la fermentation dans l’estomac (sauf si les fruits sont cuits) 
➡️ Ne jamais resservir une panade ouverte restée à l’air ambiant car les bactéries “réductrices d’azote” présentes dans l’air transforment les nitrates naturellement présents dans les légumes en nitrites.
Si vous cuisinez pour plusieurs repas, il vaut mieux directement les conditionner en portions et les placer au frais (à utiliser endéans les 24h) !  Evitez dans la mesure du possible l’excès de légumes naturellement riches en nitrates (parce que les micro organismes de l’intestin peuvent aussi les transformer en nitrites: betterave, céleri, blette, laitue, radis, épinards, navet, petit pois et haricot vert). Les risques pour la santé: jusqu’à l’âge de 6 mois, l’excès de nitrites expose les bébés à la méthémoglobinémie (interaction avec l’hémoglobine, les empêchant de transporter l’oxygène vers les organes). Les nitrosamines, produits dérivés des nitrites, sont incriminés dans le cancer colo rectal.
➡️ Les bonnes huiles qui contiennent des acides gras oméga 3 se conservent au frigo max 1,5 mois (cameline, lin, colza, chanvre, noix). On les ajoute après la cuisson, au moment de servir, car elles se dénaturent et deviennent toxiques en chauffant. Elles sont indispensables au bon fonctionnement & au développement du cerveau et des cellules du corps. À ne pas confondre avec les huiles riches en oméga 6 qui sont pro inflammatoires (tournesol, carthame, maïs …)  => Nous en avons besoins aussi, mais nous en avons déjà suffisamment dans le reste de l’alimentation .
➡️ Pour décongeler un petit pot, c’est au frigo. En le laissant décongeler à température ambiante, il y aura une prolifération de bactéries.
➡️ Les choux: cuisson à l’eau et non à la vapeur afin d’éliminer les fibres fermentescibles. Alternative: blanchir quelques minutes puis cuisson vapeur = ok.
➡️ En hiver, cuire légèrement les fruits à la vapeur afin qu’ils soient plus digestes et moins “refroidissants”.